user

3 questions à… David Karlebach, lauréat NOÉ de La Team Project

PARTAGER

Permettre aux jeunes de la Communauté de Strasbourg de se retrouver le temps d’un repas convivial et solidaire : c’est le projet de David Karlebach qui fut primé à l’unanimité par le Jury NOÉ lors d’une session de qualité. Âgé de 32 ans, David est un jeune militant de la première heure dont l’énergie et l’enthousiasme sont contagieux ! Son investissement au sein de La Team Project est exemplaire et chronophage. Malgré son emploi du temps bien cadencé, ce lauréat NOÉ a accepté, sans sourciller, de se prêter au jeu de l’interview express et de nous parler de son parcours depuis sa participation à l’appel à projets NOÉ.

1- Peux-tu nous présenter ton asso en quelques lignes ?

La Team Project est née fin 2017 après notre passage devant le jury NOÉ pour notre projet des « Repas chabbatiques ». En tant que lauréats, avec toute mon équipe, nous avons dû préalablement nous structurer et donc créer notre association afin de pouvoir bénéficier de l’accompagnement NOÉ.

Aujourd’hui, nos Repas chabbatiques perdurent, et nous avons même pu lancer deux autres activités régulières : The Students Show : des cours de thora menés par des jeunes pour des jeunes (NDLR : projet également lauréat NOÉ), ainsi qu’une activité mensuelle organisée dans un foyer pour jeunes en situation de handicap.

Notre association, particulièrement active à Strasbourg et aux alentours, a pour but de regrouper nos jeunes coreligionnaires, de les « engager à s’engager » dans une optique assumée de les faire évoluer de “consommateurs” à “acteurs” en conférant du sens à leur action. Et avec 18 étudiants bénévoles à l’année, je ne suis pas peu fier de dire que cela fonctionne plutôt bien ! (Rires)

La Team Project est ma troisième association en tant que membre fondateur, après le mandat de Vice-Président de la grande synagogue de ma ville.

 

2- Comment t’est venue cette idée ?

Avant le lancement de ce projet, mes amis et moi avons rencontré beaucoup de jeunes qui cherchaient à se reconnecter à leur identité juive et à rencontrer d’autres adultes du même âge. L’idée des Repas chabbatiques est donc née cet évident constat : réunir des jeunes pratiquants ou non autour d’une même table. Et quoi de mieux que d’initier cette socialité pendant Chabbat ?

L’innovation de notre initiative réside également dans le fait que nous en avons fait un projet social : chacun, quelques soient ses moyens financiers, peut y participer. Lors de ces Repas, nous partageons bien plus qu’un bout de table : les jeunes créent du lien, échangent et font du réseau. Chacun arrive, tel qu’il est, avec son bagage, son parcours, son identité et se raconte au fil des semaines. Grâce à ces moments de partage informels, nous luttons à notre manière contre l’exclusion. Ce projet est pour moi vital et dynamise la Communauté juive de Strasbourg !

3- Tu es lauréat NOÉ, qu’est-ce que cela a changé pour toi ?

L’équipe NOÉ fut un réel soutien dans chacune des étapes de ce projet. Cette aide à 360° (financière, médiatique et d’incubation) est juste inédite dans le paysage communautaire actuel et me permet de me maturer mes projets et ainsi, de contribuer à changer concrètement le quotidien d’étudiants. Les sessions d’incubation me permettent également de partager mon expérience, mes ressentis et d’évoquer avec les autres lauréats les difficultés rencontrées et les espoirs communs. Il s’agit alors d’un véritable « laboratoire d’idées » et je ne me prive pas d’en profiter au maximum !

Aujourd’hui, je me rends compte qu’être lauréat NOÉ, c’est également une marque de confiance auprès des Institutions, voire un vrai label. Le soutien précieux du département jeunesse du FSJU m’encourage à aller de l’avant, à former de nouveaux leaders et bénévoles et rivaliser d’inventivité pour proposer de nouveaux projets. Grâce à NOÉ, la Jeunesse juive peut prendre confiance et faire éclore de vraies pépites et de formidables talents ! Je ne peux qu’enjoindre tous les jeunes porteurs d’une initiative à se porter candidats !

Dernière minute ! Vous aussi portez un projet innovant qui dynamise le monde juif ? Si vous avez entre 17 et 30 ans, vous avez juqu’au 21 mars pour candidater sur la plateforme www.noepourlajeunesse .

Propos recueillis par Daphné Ayache

Laisser un commentaire

Pas de commentaire

MENU
NOÉ