user

NOÉ FAIT SON COLO TOUR

PARTAGER

Comme chaque année, l’équipe NOÉ est partie sur les routes des colos en prenant son baluchon et son sac de couchage. Tout au long du mois de Juillet, Daphné, Jonas et Philippe ont rendu visite aux organismes labellisés dans le cadre de la démarche qualité entreprise peu avant l’été, dans les gans, centres aérés et colonies de vacances pour rencontrer les équipes pédagogiques et s’assurer de la belle vitalité des séjours de la Communauté. Reportage.

Échanges passionnants avec la direction des centres, l’équipe d’animateurs, participation aux repas et à l’activité pédagogique du jour… : cette immersion sur le terrain est indispensable pour mesurer le formidable dynamisme des séjours et aborder le soutien concret du FSJU pour renforcer l’éducation informelle (bourses vacances, formation BAFA, sécurité, sociologie des familles …).

Et c’est au DEJJ que le « Colo Tour » a débuté. Pour cette première étape, Philippe Lévy, le directeur de l’Action Jeunesse du Fonds Social Juif Unifié, a visité un centre situé à une heure de Paris. Chaleureusement accueilli par Shirley et Jennifer, duo de directrices de choc, il fut d’emblée  plongé dans le vif du sujet en participant à une activité de qualité proposée par la « caravane de la vie » du Magen David Adom. Invités à nouveau quelques jours plus tard, Daphné Ayache et Philippe Lévy sont repartis pour une journée exceptionnelle en présence du Grand Rabbin Haïm Korsia et du rabbin de la Communauté de Sarcelles, Laurent Berros, à l’origine de cette grande tournée en immersion dans les colos pour permettre au Grand Rabbin de France de se frotter au contact des enfants sur leurs lieux de séjours. Habitués du DEJJ depuis quelques années, les invités ont déjeuné avec les enfants puis répondu à leurs questions lors d’un atelier radio enregistré et filmé sous la houlette de David Gordon, militant du DEJJ et pro du micro enrôlé pour l’ocasion ! « Pourquoi vous appelle-t-on le Grand Rabbin ? » « Quelle est la vocation de l’Homme sur terre ? » « Comment concilier vie de famille et professionnelle lorsqu’on est censé être dévoué aux autres ? » ou encore « Comment pensez-vous que la communauté juive va évoluer ? » … Autant de questions pertinentes et impactantes – préparées par les enfants et leurs animateurs – sur lesquelles Haïm Korsia et Laurent Berros se sont penché une heure durant en répondant de la façon la plus accessible à des enfants avides de savoir. De considérations très pratiques autour de la vocation du Grand Rabbin de France aux approches métaphysiques sur le sens de l’identité juive, et les moments préférés de nos invités dans leur quotidien, les réponses données ont revigoré nos apprentis journalistes. La journée s’est terminée par le rituel tournoi de ping-pong entre le Grand Rabbin et les enfants… On vous laisse deviner le nom du grand vainqueur ! En partant, nos  « rabbins tout-terrain » ont souligné le travail exemplaire du DEJJ et ont rendu hommage à l’ensemble des mouvements de jeunesse et à l’éducation informelle qui fait l’expérience de la transmission en acte, saluant l’action de NOE pour la jeunesse.

De son coté, c’est à Yaniv que Jonas Belaiche a posé ses valises dans un écrin de verdure où des ados manifestement énergiques refaisaient le monde dans ces instants de fraternité mémorables qui font le sel des centres de vacances ! Chaleureusement accueilli par Maxime Cohen, le jeune et débrouillard directeur de centre (voir son interview), Jonas a rejoint une partie des jeunes au camping, activité marque de fabrique de l’organisme depuis près de quarante ans,  et le soir venu, a discuté au fameux “cinquième repas” (NDLR : la réunion de débriefing de la journée) avec des animateurs fourbus mais vaillants. Après cet échange intense et productif, il en a profité pour présenter le programme NOE du FSJU et son intervention majeure dans la bonne santé du modèle des colos de la Communauté, notamment grâce au mécanisme des bourses vacances octroyées aux familles en difficulté, ou de classe moyenne, pour favoriser une fréquentation constante et de la mixité sociale, sans oublier le soutien aux animateurs grâce aux bourses BAFA NOÉ.

Le temps d’un week-end au vert, dans les environs de Bordeaux, l’équipe a également rendu visite aux EEIF sur deux camps scouts et à l’Habonim Dror, rejoignant ainsi les 300 participants (haverim et bogrim  de Paris, Marseille et Belgique, dans le jargon du Mouvement haloutzique) de son « Makhané Kaïtz ». Chabbat aussi intense que revigorant aux côtés des jeunes du “Séminaire” : 60 ados motivés de 15-16 ans, assurant la relève des animateurs. Profitant de cette occasion , il a d’ailleurs pu faire signer la charte du Label NOÉ (voir l’article Carton Plein pour la Charte NOÉ) – garantissant un standard sécuritaire et pédagogique de qualité des colos  à Daniel Benhaim, directeur de l’Habonim Dror. Dimanche, c’est dans un camp des EEIF que s’est poursuivi le « Colo Tour ». En compagnie de Karen Allali, Commissaire générale du Mouvement scout, Philippe Lévy a rencontré Noé, Ludmila, Chany et Hugo, des chefs de camps enthousiastes et chaleureux, qui mènent avec un grand sens des responsabilités la tenue de ces séjours hors les murs. Avec humour et bonne humeur, les enfants et animateurs se sont prêté au jeu des « questions-réponses » conduit par le directeur de l’Action Jeunesse, admiratif de la maturité exceptionnelle des Éclaireurs et Éclaireuses Israélites de France !

Entre temps, c’est en plein cœur de Paris que Daphné a participé aux activités organisées par les gans Israël : Maccabiades, création de jeux de société, chorales … Elle a également échangé avec les directeurs et animateurs sur place, et a même eu la chance d’assister à un spectacle spécialement créé par les enfants, qui traduit avec constance le rôle éducatif essentiel des gans Israël implantés partout en France.

Ce « Colo Tour », incontournable pour prendre le pouls sur le terrain de l’engouement des enfants pour l’Education populaire, nous permet également de recueillir les besoins et attentes des équipes encadrantes pour les années à venir, et de forger un accompagnement sur-mesure en termes de formation, de sécurité et de soutien social aux familles.

Laisser un commentaire

Pas de commentaire

MENU
NOÉ