user

Les Rencontres de l’INJEP 2019

PARTAGER

Dans sa mission de veille sectorielle et de représentation de ses adhérents auprès des pouvoirs publics, l’Action Jeunesse du FSJU a répondu présente aux Rencontres de l’INJEP le 19 novembre dernier, dont le sujet agite le landernau associatif :  « Associations au défi de leurs mutations » ! L’INJEP (Institut National de la jeunesse et de l’éducation populaire) est un centre de ressources et d’expertise sur les questions de jeunesse et les politiques qui lui sont dédiées : l’éducation populaire, le sport et la vie associative. En participant à ces débats, le FSJU rappelle son ancrage dans le secteur associatif et réaffirme son rôle de fédérateur. 

Diminution des ressources publiques, réforme des modèles économiques, revendications des acteurs de terrain qui attendent de l’État une posture facilitatrice, … accompagnement structurel, leviers d’accélération, emplois associatifs, mécénat d’entreprise, sponsoring, joint-venture social, néo-management, expérimentations sur tout le territoire, entreprenariat social…  

Voilà une sélection des sujets abordés lors de tables rondes passionnantes en présence d’experts et de personnalités ayant à cœur de débattre des enjeux et aspirations du monde associatif et de l’Éducation populaire ! Cette Journée ouverte par Gabriel Attal, le Secrétaire d’État à la Jeunesse auprès du Ministre de l’Éducation nationale, permis aux élus, acteurs associatifs et chercheurs d’appréhender les évolutions du monde associatif dans sa diversité et de confronter leurs points de vue et leurs expériences. Un éclairage attendu sur les nouveaux dispositifs des pouvoirs publics a même été donné face à un contexte de forte vitalité des petites associations de bénévoles et à la menace parallèle de voir les associations de taille intermédiaire disparaître face à la raréfaction des ressources et au recul de l’État-providence. 

L’Action Jeunesse du FSJU accompagne au quotidien l’ensemble des mouvements de jeunesse et le  tissu associatif de l’Éducation populaire et de l’animation socio-culturelle dans cette mutation : structuration en réseau, mutualisation des bonnes pratiques, fundraising, coopération avec les pouvoirs publics, coordination à travers le programme unitaire NOÉ. 

Laisser un commentaire

Pas de commentaire

MENU
NOÉ