user

Tous mobilisés pour Yom Hashoah !

PARTAGER

Partout en France et comme chaque année, les jeunes des associations de jeunesse ont souhaité rendre hommage aux 6 millions de juifs déportés au cours de la seconde guerre mondiale lors des cérémonies commémoratives de Yom HaShoah les lundi 20 et mardi 21 avril derniers. Ils ont même dédicacé une carte postale aux survivants de Passerelles. 

Traditionnellement organisée par le Mémorial de la Shoah, avec Judaïsme en Mouvement (JEM), l’association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France et le Consistoire, la lecture des noms était cette fois virtuelle grâce à une retransmission des commémorations filmées en 2017 et 2018, et diffusée dans les conditions réelles.  

Les EEIF quant à eux ont partagé un témoignage inédit de Shlomo Selinger, sculpteur et survivants de la Shoah, puis débattu autour du thème « La mémoire de l’art » en direct sur leurs réseaux sociaux. Suivie par de nombreux mouvements de jeunesse, la soirée s’est clôturée par une lecture partielle, en direct, des noms du convoi 57, Drancy-Auschwitz. “Il était impensable pour les EEIF de ne pas participer à une cérémonie pour Yom HaShoah. Le confinement nous a juste demandé une organisation différente mais l’ensemble des participants était ravi de cette édition !” annonce fièrement Karen Allalicommissaire générale du mouvement scout 

Souvent sur le devant de la scène lors des cérémonies officielles, les étudiants ont également souhaité organiser une lecture en l’honneur des disparus. Ainsi, l’Union Mondiale des Etudiants Juifs (WJUS) et l’UEJF ont diffusé une lecture des noms, enregistrée à l’avance, en présence de nombreuses personnalités politiques et de représentants de mouvements de jeunesse venant des quatre coins du monde.  

Sur une note plus joyeuse, c’est dans un mini clip que les Service Civiques NOÉ ont souhaité rendre un hommage plus personnel aux survivants suivis par le service Passerelles du FSJU et qui ne pouvaient pas se rendre cette année physiquement aux cérémonies. En quelques citations personnelles et mots touchants, chacun a rappelé la mémoire des disparus et clamé un message d’espoir à destination des plus isolés : “Vous n’êtes jamais seuls !”, “Nous continuerons à transmettre votre histoire, qui est la tre”. Une jolie bulle poétique liée au devoir de mémoire, dans un contexte complexe à vivre pour les plus vulnérables.  

Nous avons reçu des messages très touchants à la suite de la diffusion de ce clip. Beaucoup étaient émus ou simplement ravis de voir que la jeune génération pense encore à eux” confie Andrée Katz, directrice de Passerelles qui s’est rapprochée de l’Action Jeunesse pour concrétiser son idée de pont entre les générations.  

De beaux témoignages de partage qui montrent l’entraide et la solidarité, par delà les limites géographiques et les contraintes,  valeurs partagées par tous que les nouvelles technologies ont su raviver !

 

Laisser un commentaire

Pas de commentaire

MENU
NOÉ