user

NOÉ TV Spécial Tou Bichvat : une web TV écolo !

PARTAGER

Après le succès de la Tsédaka TV qui s’est déroulée le 5 et 6 décembre dernier, l’équipe de NOÉ pour la jeunesse s’est une nouvelle fois réinventée avec les jeunes militants de tous horizons autour d’une web TV pour célébrer la fête de Tou Bichvat ! Cette émission thématique de plus de 2 heures a su faire la part belle à l’écologie et l’innovation, deux symboles forts de cette fête qui célèbre le renouveau de la Nature 

 

Une programmation variée  

Mi-janvier plusieurs responsables des mouvements de jeunesse nous ont fait part des bienfaits de la préparation de la Tsédaka TV et nous racobatient avec nostalgie les épopées et autres crises de rires que leurs jeunes ont partagé entre le confinement et les couvres feux à répétition.  Il est vrai que ce format – encore inédit – a su permettre aux jeunes de se réinventer et de développer leur créativité en proposant des contenus vidéos imaginés par leurs soins. « La Tsédaka TV nous a donné un bel élan de renouveau. C’était un moment privilégié avec nos jeunes qui étaient lassés des énièmes zooms que nous leur proposions. » déclare l’un des membres du GIC jeunesse.  

C’est donc tout naturellement que nous avons eu l’idée de renouer avec le concept de web TV à l’occasion de Tou Bichvat. Permettre à nouveau aux jeunes de faire connaître Tou Bichvat, fête moins emblématique que Pessah ou Pourim, et mettre en lumière les actions pédagogiques des acteurs jeunesse menés à cette occasion ? L’idée d’une NOÉ TV Spécial Tou Bichvat était lancée ! 

Comme pour la première fois, les jeunes ont manifesté un grand engouement pour ce projet ! C’est après un brainstorming en équipe et en prenant compte des nombreux conseils avisés, que nous avons construit notre désormais fidèle compagnon de route, appelé le “conducteur”, tableau complet regroupant les programmes et dont les informations nous permettent de connaître les détails de toute la programmation.  

 

Un partenariat resserré  

Ce projet a notamment été possible grâce au concours de différents partenaires, le KKL de France, le Technion France ainsi que A cours d’Hébreu. Chacun, expert dans son domaine, a su nous guider vers des orateurs qualifiés qui ont pu expliquer leur travail et les enjeux de ce dernier pour un monde meilleur. Adva SadounBenzimra, Directrice du KKL France a ainsi permis à Noa et Olivia, volontaires en service civique NOÉ pour l’Habonim Dror Paris d’échanger avec des professionnels de l’agriculture et du développement durable en Israël 

Olivia, raconte son expérience auprès de Pablo Chercasky, directeur de la pépinière du KKL à Gilat en Israël. “ Je me sens très concernée par toutes les questions en lien avec l’écologie. Lorsque Daphné Ayache de l’action Jeunesse m’a fait savoir que NOÉ réitérait avec une nouvelle web TV pour Tou Bichvat, j’ai pensé que c’était l’occasion de faire connaître aux jeunes les différentes facettes de l’écologie et grâce à Adva du KKL de leur permettre de découvrir des professionnels qui travaillent dans le développement durable. Pablo nous a présenté sa pépinière et les techniques utilisés pour permettre d’optimiser la consommation d’eau au sein de son domaine. Ce qui m’a le plus marqué (et que je compte expérimenter avec les jeunes de mon mouvement cet été), ce sont les plantations que Pablo réussit à faire pousser dans… des masques usagés ! De par leur matière filtrante, les masques permettent à la plante de développer ses racines grâce à un système de filtration de l’air et de l’eau grâce au masque ! J’ai été très intéressée par ce projet et je pense que c’est une façon d’expérimenter la notion de recyclage avec des enfants !”   

Noa Bensaïd, volontaire en service civique à l’Habonim Dror Paris, a quant à elle rencontré Aylon Gadiel, Directeur du Centre Recherche et Développement de la AravaC’est incroyable de voir à quel point il est possible d’utiliser un désert aride pour faire pousser des fruits, des légumes et des fleurs ! Israël a réussi une véritable prouesse technologique en mettant en place, grâce à des centres de Recherches et Développement tels que celui de la Arava la possibilité d’utiliser ce climat et cette terre afin de développer de nouvelles sortes de fruits et permettre aux agriculteurs de vendre leurs productions auprès du monde entier puisque plus de 60% de la production est exportée. C’est un peu grâce à Aylon que l’on peut déguster des mangues d’Israël en plein mois de Janvier !”.  

De la même façon, c’est en travaillant en étroite collaboration avec le Technion France et notamment Valérie Sabah, Directrice Générale et Guila Lévy, chargée de mission, qu’est venue l’idée d’une interview croisée entre deux jeunes « Guesher, entre 2 rives ». « Nous avons créé le Bord of Students du Technion France, qui permet à des jeunes du Technion de se retrouver et d’échanger sur des sujets qui les passionnent » nous explique Guila Lévy. « En préparant cette web TV, nous avons eu l’idée d’un échange entre deux jeunes du même âge, l’un du Technion et l’autre basé Paris ». C’est ainsi que Jéremy, membre du “Board of student du Technion”, étudiant à Cornell (à New York), et Tamara, adjointe Jeunesse de JEM (Judaïsme En Mouvement) et candidate de l’Appel à Projets NOÉ ont pu échanger sur leurs projets tournés vers l’écologie et sur l’importance de sensibiliser les jeunes, dès le plus jeune âge, aux questions liées aux gestes éco-responsables et à l’innovation de la green tech israélienne. Tamara explique son parcours de militante et son projet lié à la lutte contre le gaspillage alimentaire en colo. “ Si nous arrivons à éduquer les enfants à l’importance de l’écologie dans les colos et dans leur vie quotidienne, cela permettra d’avoir un impact très important sur leur carrière et leurs choix de vie. Cela va créer une conscience collective très importante qui aura un impact très positif.”  

Jérémy, quant à lui s’exprime sur la création par le Technion d’un “centre de catalyse” axé sur le développement durable qui créé des projets de recherche dans les domaines de la santé, la nature, l’alimentation, l’énergie, les gaz naturels et les matériaux. L’idée est de mettre en lien les industriels et la recherche universitaire du Technion afin de créer des synergies entre les chercheurs et les industriels et permettre ainsi de développer rapidement et à moindre coûts des dispositifs qui relèvent du développement durable”.  

Nos deux jeunes militants ont lancé lors de leur programme un message afin de sensibiliser la jeune génération à l’importance de l’écologie pour protéger notre planète qui, en 2050, devrait accueillir ps de 10 milliards d’habitants... Un programme instructif et passionnant qui laisse à penser que la jeunesse sait prendre le leadership sur des sujets brulants et sait mener sa barque au-delà des frontières.  

Nous sommes revenus, pendant la Minute innovation sur la réalisation de la société Htoall, partenaire du Technion. Ilan Katz, CEO nous a présenté son système qui permet de filtrer l’air afin d’en extraire de l’eau potable. Ce projet qui est actuellement en cours de réalisation permettrait ainsi d’approvisionner en eau tous les pays où la pénurie d’eau est importante. 

Enfin, c’est en hébreu que Elie Cohen, fondateur de A cours d’Hébreu et partenaire de la NOÉ TV, a challengé trois jeunes filles sur la thématique de Tou Bichvat. Dora, Rachel et Eve se sont prêté au jeu et ont su déjouer les pièges linguistiques du prof Elie pendant une session d’Ivrit & Vite en vidéo !  

La version papier de ce mensuel est d’ailleurs disponible en ligne ici 

 

Rébecca Bern, jeune cheffe pâtissière israélienne, a présenté sa recette de tarte aux fruits rouges spéciale Tou Bichvat. De quoi faire le plein de gourmandises pour un seder en famille ou entre amis. “ J’étais très heureuse de participer à la NOÉ TV spéciale Tou Bichvat. Cette fête des arbres mais aussi des fruits, c’est l’occasion de mettre son tablier et de déguster de succulentes tartes aux fruits. J’espère que les jeunes auront l’occasion d’expérimenter cette recette simple de tarte aux fruits rouges et à la pâte d’amande, simple à faire et qui aura du succès lors du seder de Tou Bichvat !”. Le seder, parlons-en ! Les jeunes de la régions PACA se sont vu remettre la noble tâche de présenter le seder de Tou Bichvat. Animés par Benjamin Sitbon, responsable local FSJU PACA pour la Jeunesse, les jeunes ont su, de façon inventive, réinventer le seder de Tou Bichvat. “ Chaque mouvement s’est vu représenté une des 7 Sortes de fruits du seder de Tou Bichvat. Nous leur avons laissé le choix quant au format de vidéo qu’ils souhaitaient mettre en place et j’avoue que le résultat était plutôt intéressant”. Une pastille rafraichissante pour un seder vitaminé !   

Vers une web TV à l’année  

Ce nouveau succès de la NOÉ TV Spéciale Tou Bichvat confirme l’envie de se retrouver plus régulièrement autour de ce type de contenus éducatifs qui donnent la parole aux jeunes et constituent le motif à fabriquer ensemble des formats digitaux créatifs et au contenu engagé 

C’est donc naturellement qu’une prochaine édition pour Pessah est en cours de préparation ! Les mouvements de jeunesse sont d’ores et déjà à la tâche, afin de concocter une émission qui leur ressemble. En attendant, vous pouvez revoir le Best Of Tou Bichvat sur ainsi que sur nos réseaux sociaux !  

 Rendez-vous mi-mars pour le goût de la liberté retrouvée et parler des actions solidaires de Pessah avec les volontaires en service civique ! 

Laisser un commentaire

Pas de commentaire

MENU
NOÉ