user

La présidente du Service Civique rend visite au FSJU sur RCJ !

PARTAGER

Lundi 7 juin, à l’invitation du directeur de l’Action Jeunesse, Béatrice Angrand, présidente de l’Agence du Service Civique a participé à l’émission « Le Lunch By NOÉ » sur RCJ.
Une heure d’échange passionnant avec les chroniqueurs dont Débora Dahan, la tutrice des 50 volontaires en service civique placés dans les associations membres pour des missions autour de la cohésion, la solidarité, les liens intergénérationnels, la lutte contre le décrochage scolaire et l’inclusion des enfants en situation de handicap. 

Madame Angrand a salué le travail de tutorat de l’équipe de l’Action Jeunesse qui agit en lien permanent avec les mouvements de jeunesse, établissements scolaires et centres culturels qui offrent des espaces formidables d’engagement.
Une chance aussi pour quelques-uns de nos volontaires des promotions 2017 à 2021 : Tamara, Ines, Shyrel qui ont témoigné en studio ou par téléphone de leur riche expérience en se rendant utiles pour de multiples causes portées par le FSJU.
Enfin une véritable reconnaissance institutionnelle pour les actions citoyennes menées dans une intermédiation exemplaire qui a démontré, en pleine crise Covid, l’incroyable énergie et résilience de la jeune génération ! 

À l’issue de cette émission, une de nos volontaires, Odélia, engagée au CASIT de Toulouse (voir son portrait) a même été sélectionnée pour participer au défilé du 14 juillet. 

Elle y représentera le FSJU et profitera d’une dizaine de jours de formation, de visites (Assemblée Nationale, l’expo “Nous vous aimons Madame” sur Simone Veil à l’Hôtel de Ville …), et de rencontres passionnantes entre volontaires de toute la France pour partager sur leurs expériences. L’équipe de l’Action Jeunesse est particulièrement fière de cette recrue et visibilité de nos actions ! 
Podcast à revoir ici   

Focus : Une formation civique et citoyenne sur le thème de l’Engagement  

Animée par le coach David Barouch, fondateur du cabinet Human Invest, la deuxième session de la formation civique et citoyenne des volontaires parisiens s’est déroulée le dimanche 30 mai et a réuni une dizaine de volontaires au siège du FSJU. 

Ravis de se retrouver en présentiel après plusieurs mois d’isolement et d’activités par zoom, les jeunes ont tout d’abord participé à des jeux de cristallisation de groupe qui ont permis de briser la glace dès les premières minutes.  

Puis il fut question de réfléchir ensemble aux différentes formes d’engagement, au sentiment d’utilité ainsi que sur le concept d’Économie Sociale et Solidaire (ESS), et les structures et associations qui en découlent, illustré par des clips pédagogiques et ateliers mettant en avant tout l’écosystème associatif, mutualiste, les Scop, coopératives, ou encore les institutions dites Reconnues d’Utilité Publique qui composent l’univers de l’ESS.  

“ J’ai découvert la signification de l’Economie Sociale et Solidaire et j’ai compris que l’on pouvait à travers les structures qui y participent, conjuguer épanouissement personnel tout en étant à l’écoute de l’autre (…) c’est intéressant pour des jeunes comme nous qui cherchons notre voie de comprendre ce mécanisme et ses rouages” explique Sacha, jeune volontaire.  

Après un déjeuner revigorant tous ensemble, dans une ambiance bon enfant et dans les règles sanitaires en vigueur, nos jeunes ont ensuite participé au célèbre “speed solving” qui consiste à trouver en 7 minutes la solution à une problématique rencontrée par l’un des volontaires dans le cadre de sa mission de service civique. Grisant !  

La journée s’est clôturée par un tour de table sur l’intérêt de la mission de service civique aux yeux de nos jeunes, avec un accent mis sur les difficultés et les risques qu’implique cette expérience, et en quoi cette mission a indéniablement transformé leur quotidien.   

Au sortir de la formation, nos volontaires se sont ainsi sentis grandis de cette émulation collective, et ont pris conscience de leur incontestable investissement à travers leurs missions respectives qui seront dûment valorisées dans leur CV et leur parcours professionnel. 

 

Laisser un commentaire

Pas de commentaire

MENU
NOÉ