user

Retour gagnant pour l’appel à projets NOÉ !

PARTAGER

Mis en suspens en raison de la pandémie, l’appel à projets NOÉ animé par l’équipe de l’Action Jeunesse a renoué le 26 mai dernier avec une session prometteuse et, signe des temps, des initiatives orientées “care” ! 

Réunies par zoom pour auditionner les 7 candidats retenus par Jonas Belaiche, en charge de la sélection, les fondations partenaires du dispositif depuis la création de ce programme (la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, la Fondation du Judaïsme Français, la Fondation Rothschild et la Fondation Sacta-Rachi) ont été enchantées par la qualité des projets proposés et par le dynamisme des porteurs.  L’appel à projets NOÉ et son incubateur associé, qui favorisent l’initiative chez les 17-30 ans dynamisant le monde juif est dormais un guichet reconnu et incontournable dans la communauté qui draine chaque année, sur 3 sessions, pas moins d’une vingtaine de candidats sélectionnés pour le passage devant le Jury. 

Le millésime 2021 a d’ailleurs été doté d’un montant global de bourses attribuées à hauteur de 40 000 €, saluant au passage l’audace et le caractère inclusif de la plupart des projets proposés.
Ainsi, les applications digitales ou incarnées favorisant l’accessibilité des personnes en situation de handicap (innovant projet ‘’KEIA’’ !), le lien social entre jeunes adultes (projets ‘’Mamash’’ et ‘’JSocial’ ), la conscience militante (‘’Koah Lev’’ et ‘’C pourquoi’’), la pédagogie de la transmission (‘’À chaque enfant, son histoire’’), ou l’approche muséale repensée dans ‘‘Débarquement‘‘, en lien avec le Mémorial de Caen, dessinent une session pleine d’engagement qui n’est pas sans évoquer le souci des autres à travers une société du care dont ils sont les acteurs et la promesse pour un monde plus juste et bienveillant. 

« Apporter une réponse concrète aux besoins des autres recoupe une préoccupation commune avec ces jeunes dont la maturité est impressionnante » a déclaré un responsable d’une fondation au passage de ces sept soutenances « incarnées, sensibles et responsables », entièrement tournées vers le bien-être de leurs publics. 

Publics détectés, comme celui des sourds et malentendants, connus et suivis par KEIA, que le jeune entrepreneur David Ohana entend accompagner avec détermination, … ou comme celui de ces jeunes adultes en quête de rencontres et de dialogues (Mamatch), ou encore ces étudiants sensibilisés au décryptage journalistique pour débusquer les fake-news, comme autant de petites communautés vivaces et solidaires entre elles.  

L’incubation des projets lauréats va se mettre en place dès le mois de juin pour un mentorat de 8 mois permettant l’éclosion ou la mise en œuvre des projets les plus solides.  

Le classement des lauréats est à retrouver sur le site www.noepourlajeunesse.org rubrique « Appel à projets ». 

 

Pour candidature à votre tour pour la session de la rentrée : postez votre projet sur le site !

Laisser un commentaire

Pas de commentaire

MENU
NOÉ