user
Projet associatif

sKOLa

Projet
gagnant

Par Hanna Berrebi

354 votes
#éducation
#jeunesse
#social
PARIS

SKOLa est une plateforme interactive destinée aux enfants malades et souvent hospitalisés afin d'assurer la continuité de leur scolarité, le suivi coordonné de leurs progrès et leur socialisation.

Le projet en détails

Le projet sKOLa part d’un constat : les enfants souvent hospitalisés, et atteints de maladies longue durée ont du mal à poursuivre leur scolarité.

En France, plus de 1500 nouveaux cas de cancers pédiatriques apparaissent chaque année. Un enfant atteint d’une A.L.D. (Affection Longue Durée) est contraint de partager son temps entre l’hôpital (où les soins thérapeutiques sont la priorité), la maison (où il peut se retrouver seul) et l’école – quand il a la possibilité d’y retourner. Il est parfois suivi de plus par une orthophoniste et, s’il a de la chance, un auxiliaire de vie scolaire peut l’aider de temps à autre.

Bien sûr, des solutions existent dans les sphères hospitalière, scolaire et familiale pour permettre aux enfants de poursuivre leur scolarité mais la coordination des apprentissages avec toutes les parties prenantes reste à améliorer. Surtout, les enfants qui suivent une chimiothérapie ne sont pas toujours disponibles et il est important de les aider à rompre l’isolement social dans lequel la maladie de longue durée les plonge.

Notre idée est de développer une plateforme pour ces enfants, dans le cadre de l’association Séphora Berrebi qui œuvre dans le domaine de l’éducation solidaire et de l’accompagnement des enfants malades.

Pour ce projet ambitieux, je suis accompagnée par l’équipe du pôle Mieux vivre Moi aussi de l’association, qui est parrainée notamment par le Pr Stéphanie Puget, neurochirurgienne à l’hôpital Necker Enfants Malades.

Il s’agit de mettre en place une plateforme de classe interactive, sKOLab, accessible sur internet depuis un ordinateur ou une tablette.

Avec la plateforme sKOLab, le jeune peut participer à des cours dans le cadre d’une classe interactive avec un vrai professeur et d’autres enfants de son niveau : c’est la sKOLabteam.

Le professeur dispense l’enseignement en live à distance, c’est le sKolabLive. Il peut montrer le support de cours, écrire sur écran, donner la parole à un jeune qui a une question. Si l’enfant est fatigué au moment du cours, il peut y accéder en différé grâce à une vidéo.

Il dispose aussi des ressources pédagogiques proposées dans le sKOLabus : syllabus des cours, ensemble d’exercices corrigés, vidéos, manuels numériques.

Des fonctionnalités de suivi personnalisé permettent la coordination continue de tous les intervenants grâce au sKOLaboost.

Le premier étage de la fusée sKOLa consiste à développer l’application avec la plupart des fonctionnalités et les ressources en mathématiques pour les classes de 5ème, la 4ème et la 3ème 

3 questions du jury

Quel est ton lien avec la communauté juive de France ?

Mon lien personnel avec la communauté juive de France est fort : je m’implique dans l’animation du groupe local Shéma Israel des EEIF et suis investie dans les activités de la synagogue de la place des Vosges, notamment en tant que professeur du Talmud Torah.

Il sera naturel, avec l’aide des aumôniers israélites et grâce aux contacts noués par l’association Séphora Berrebi avec des établissements scolaires juifs, de proposer la solution sKOLa aux enfants malades de la communauté. Plus important encore, une association qui affiche résolument son identité juive, tout en oeuvrant pour le bien-être commun sans distinction de religion, combat ce faisant toutes sortes de préjugés antisémites. Tout en étant conforme à l’esprit du judaïsme comme vecteur universel de mieux-être pour toutes les nations : notre mission de réparation (tikoun) est universelle.

En quoi ton projet est-il innovant ?

La solution sKOLa est innovante parce qu’elle combine les avantages des sites d’exercices et de suivi des résultats, d’un outil de vidéoconférence et des fonctionnalités interactives : possibilité de commenter des slides, d’entourer des mots, de donner la parole à un participant qui la demande, de poursuivre les échanges dans un forum, de réécouter le cours sur une vidéo etc.

Elle répond ainsi à la fois au besoin de coordination des intervenants, avec toute la flexibilité dans le temps (synchrone ou différé) et dans l’espace (distanciel) nécessaire.

Les technologies utilisées pour concevoir et développer sKOLab sont éprouvées (notamment Moodle dont l’usage est répandu).
C’est l’approche d’assemblage pensée pour être destinée aux enfants souvent hospitalisés qui est innovante.

Comment utiliseras-tu prioritairement la dotation financière octroyée si ton projet est gagnant ?

Grâce à la subvention octroyée par NOE en complément de financements accordés par des donateurs, nous pourrons lancer le premier étage de la fusée sKOLab :
- Développement des principales fonctionnalités de la plateforme
- Conception, sélection et saisie des exercices de maths
- Conception supports de cours de maths
Bien sûr, nous imaginons bien d'autres développements mais dès la finalisation de cette étape, la plateforme sera accessible aux enfants en l'état.
Cette action s'inscrit en complémentarité d'initiatives d'autres associations qui distribuent des tablettes aux enfants hospitalisés.

Laisser un commentaire

10 Commentaires
  • rachel deray
    Posted at 10:01h, 15 juin

    J’ai voté pour ce projet, notamment pour 3 raisons:

    1/ Il s’agit d’un projet qui me semble très innovant. En comparaison, les autres projets me semblent un peu plus classiques.
    2/ Ce projet vise un public très large (tout enfant hospitalisé) et il répond à un besoin fondamental, si ce n’est vital, pour les enfants hospitalisés et leur famille. Il est d’utilité publique.
    3/ Ce projet a la particularité de permettre aux enfants de continuer à suivre un cycle scolaire aussi normal que possible, le cas échéant sur une longue durée, et ainsi, il permettrait à ces enfants de mener une « vie d’enfant » aussi normale que possible, malgré la maladie.

    Et enfin, de façon tout à fait subsidiaire, j’ai aussi le sentiment que c’est l’un des seuls projets, parmi les projets proposés, qui a besoin d’un soutien financier pour être mené à bien et développé à une plus large échelle.

  • Janie Harros
    Posted at 12:30h, 15 juin

    Je soutiens le projet Skola parce que je connais l’engagement des fondateurs de l’Association Séphora Berrebi. Ils impulsent aux membres de l’association( un peu) de leur énergie. Rigoureux et ayant du coeur, ils font toujours le choix de la qualité.
    Je suis convaincue que l’association Sephora Berrebi saura faire le meilleur usage du financement proposé qui ira intégralement à l’amélioration du bien être des jeunes hospitalisés.

  • Cecile Toledano
    Posted at 10:52h, 17 juin

    Un projet admirable, altruiste, que je suis heureuse de soutenir de tout mon cœur. Les fonds seront de façon certaine employés pour une cause juste qui s’inscrit dans des valeurs hautement humaines et du judaïsme.

  • andree cetruk
    Posted at 18:24h, 18 juin

    Aidez ces enfants à vivre des jours moins durs en votant pour ce projet .

  • Aurélie Toquet
    Posted at 10:58h, 19 juin

    Très beau projet, qui touche trois grands sujets de société : l’éducation, l’enfance et la maladie, d’une manière innovante puisqu’on change à la fois la manière de collaborer en société et qu’on utilise des technologies innovantes. Enorme potentiel pour ce projet universel, bravo !

  • Picard Benjamin
    Posted at 22:20h, 24 juin

    Comme toute personne qui a connu un cas d’hospitalisation d’un enfant, ou d’un jeune dans son entourage, je ne peux qu’être sensible à ce programme qui vise à assurer la continuité, au delà des aspects purement médicaux.

  • Anne Lefèvre
    Posted at 11:01h, 27 juin

    Quel beau projet !
    Cette plateforme propose un véritable lien avec l’extérieur.
    Le fait que le site soit accessible d’une tablette ou d’un ordinateur est un plus, car la flexibilité que ce soit en terme de lieu ou de temps est indispensable.
    Offrir aux malades de nouvelles possibilités d’apprendre, d’entretenir les liens avec l’apprentissage, le savoir s’est les projeter dans l’avenir.
    Ce projet est dans l’esprit de Séphora qui jamais, au grand jamais n’a cessé d’apprendre, de se cultiver.
    Bonne chance à cette belle entreprise

  • Laurence Pierson
    Posted at 17:48h, 27 juin

    Une dame m’a présenté ce projet… à l’aéroport !

    J’ai été tout à fait convaincue, j’ai voté pour lui et demandé à mon réseau d’enseignants de voter en sa faveur. Je souhaite bonne chance à l’équipe qui veut le lancer.

  • Monique Curiel
    Posted at 18:08h, 27 juin

    Quel beau projet! Il faut qu’il se réalise

  • bensoussan audrey
    Posted at 13:37h, 28 juin

    Kol hakavod!

Projet associatif
sKOLa
Par Hanna Berrebi
354 votes
J'ai 19 ans, je suis étudiante en médecine, animatrice aux EEIF, professeur au talmud torah de la place des Vosges et bénévole de l'association Séphora Berrebi.
Projet gagnant
MENU
NOÉ