user
Projet associatif

Une autre voix

Projet
gagnant

Par Annaelle Lubecki

220 votes
#culture
#jeunesse
#solidarité
Paris

Promouvoir le judaïsme auprès de la jeunesse sourde juive de France.

Le projet en détails

NOTRE PROJET 

Qui sont les sourds juifs de France ?

La population juive sourde et malentendante de France est répartie sur tout le territoire français. S’il n’existe pas de communauté juive sourde et malentande à proprement parler, de nombreuses actions et activités ont déjà été entreprises dans ce sens. C’est ainsi qu’un talmud torah pour enfants sourds a existé il y a quelques années, que des rassemblements ont lieu fréquemment, notamment lors des fêtes religieuses telles Hannouca, Pourim ou Soucot.
Toutefois, cette communauté est principalement composée de personnes âgées de 30 à 80 ans (voir plus). Cela s’explique par le fait que, très souvent, l’enfant malentendant naît et grandit au sein d’un foyer entendant. Les parents étant assez isolés connaissent mal ou pas l’existence de telles associations. Quand l’enfant grandit, il souhaite se rapprocher de ses pairs et c’est ainsi qu’il découvre qu’une action de rassemblement juive pour personnes de ce groupe existe.

Qui sommes-nous ? 

Isser et moi sommes un jeune couple juif orthodoxe de 26 ans qui vouons un amour inconditionnel pour le peuple juif. Isser est né malentendant et a grandi au sein d’un foyer comptant pour moitié des personnes entendantes et pour moitié des personnes sourdes et malentendantes. Après une scolarité effectuée en milieu ordinaire, il rejoint à l’âge de 14 ans une yéchiva pour personnes sourdes située à Toronto au Canada. Là-bas il apprend la langue des signes anglaise (différente de la version française), passe son brevet des collèges, étudit les matières religieuses et profanes. Après un séjour en France pour retrouver ses proches, nous nous rencontrons à l’âge de 22 ans et quelques mois plus tard nous nous marrions et fondons une famille en France. Mon mari, très touché par la situation des sourds juifs de France, décide de mettre à profit toutes les connaissances acquises à Toronto auprès de la communauté sourde.
C’est ainsi que des idées puis des projets naissent et se concrétisent. Nous avons entamé tout cela peu après notre mariage en 2013 et avons connu un certain succès qui nous pousse à vouloir poursuivre dans cette voie en nous consacrant cette fois-ci à la jeunesse sourde juive française.

Quels sont nos projets et objectifs ?

A l’heure actuelle, nous avons de nombreux projets concernant la jeunesse sourde juive française. Le principal étant l’ouverture d’un talmud torah en langue des signes française (LSF) qui permettrait aux sourds d’apprendre à lire et à écrire en hébreu mais également de se créer une identité juive. Ensuite, nous envisageons de mettre en place un site internet destiné à diffuser des vidéos de torah et d’histoire juive en langue des signes. Enfin, nous aimerions organiser un chabbat plein en France pour que les jeunes sourds juifs puissent se rencontrer et tisser des liens entre eux, bien au delà de leur handicap. 

3 questions du jury

Quel est ton lien avec la communauté juive de France ?

Le public visé par l'association est la jeunesse sourde juive de France

En quoi ton projet est-il innovant ?

S'il existe déjà deux associations pour sourds juifs en France, ceux-ci réunissent principalement des personnes âgés de 30 ans et plus. Rien n'existe encore pour les jeunes sourds.

Comment utiliseras-tu prioritairement la dotation financière octroyée si ton projet est gagnant ?

Dans un premier temps, nous investirons l'aide financière dans du matériel informatique de qualité afin de pouvoir plus facilement communiquer avec les membres de l'association. Puis nous nous pencherons sur tous les outils et le matériel dont nous avons besoin pour enseigner la lecture, l'écriture et les cours de religion/culture juive (livres, médias ...).
Si nous en avons la possibilité, nous prendrons en charge des cours en langue des signes afin de pouvoir participer activement au projet de talmud torah auprès du public visé. Enfin, nous souhaiterions proposer dans les prochains mois un chabbat plein réunissant les jeunes juifs sourds de France afin de tisser entre eux des liens d'amitié, de fraternité et d'appartenance au peuple juif.

Laisser un commentaire

23 Commentaires

Projet associatif
Une autre voix
Par Annaelle Lubecki
220 votes
Mon mari et moi sommes un couple dynamique, dévoué à la communauté juive sourde de France et motivés. 🙂
Projet gagnant
MENU
NOÉ